Berges s/ Seine

Il faisait lourd et le ciel était voilé, transpercé par les rayons d’un soleil capricieux. On ne sait pas dire si c’est la moiteur qui agace ou bien si une certaine lassitude est à l’origine de ce petit coup de folie mais ce matin, Louise et Gabriel sont pas allés au boulot. Il a mis … Lire la suite